Vins français, le guide pour tout savoir sur le vin

Le vin est un accompagnateur des longues discussions en famille ou entre amis. Considéré comme étant une boisson d’aristocrate, il apporte fraternité et convivialité lors des échanges. Il est produit à grande échelle en France avec près de 8 milliards de bouteilles par an. Trouvez dans ce guide tout ce qu’il faut savoir sur le vin français.

Identification des grandes régions et les cépages

Le vin est produit dans 5 grandes régions de la France pour une quantité de plus de 50 millions d’hectolitres. Les principales aires viticoles du pays se trouvent dans l’Alsace, la Loire, la Bourgogne, Rhône et Bordeaux. Le vignoble alsacien couvre les régions du Bas-Rhin et du Haut-Rhin. Il a une superficie globale d’environ 15 600 hectares. Il comporte 51 crus des cépages les plus connus que sont :

  • le sylvaner ;
  • le riesling ;
  • le pinot blanc, noir et gris.

Tout cela fait d’elle le vignoble le plus important de France.

Celui de la vallée de la Loire couvre une superficie de production de 77 000 hectares. Il s’étend du Mont Gerbier à Nantes sur 1 000 km au total. Les vins de la région Bourgogne sont cultivés sur 5 aires de production pour une superficie de 27 200 hectares.

Les principaux cépages rencontrés sont le Pinot Noir, le Chadonnay et le Gamay. Le vignoble de Rhône est réparti pour sa part sur deux grandes aires dont l’une dite septentrionale et l’autre méridionale. Celle de Bordeaux regorge le plus grand nombre de producteurs soit plus de 9 000 sur une superficie totale de près de 118 000 hectares.

Dégustation du vin

Elle est très importante pour connaître la qualité d’un vin. Ainsi, pour découvrir les saveurs des vignobles français, trois étapes sont requises. La première consiste à observer le contenu de la bouteille en l’ouvrant et en le versant dans des verres de qualité. L’observation consiste à analyser la couleur du vin, son épaisseur ainsi que sa fluidité.

Il faut ensuite sentir la boisson. Cette deuxième étape consiste à découvrir les effluves à travers les arômes. La dernière phase de la dégustation du vin est celle du goûter. Elle vise à grumer à travers l’oxygénation. À cette étape, la bouche aspire légèrement l’air pour mieux déceler les arômes qui ont échappé à l’odorat.

Identification de l’origine des arômes du vin

Les arômes du vin français proviennent de trois grandes sources qui sont d’ordres primaires, secondaires et tertiaires. Les premières émanent du cépage ainsi que des terroirs de culture des vignes. Ils sont liés directement aux raisins et sont perceptibles au premier nez. Ils ont des notes minérales, fruitées et florales.

Les sources secondaires proviennent des procédés de vinifications. Elles ont des notes boisées, épicées et lactées. Elles sont pour la plupart du temps difficilement identifiables à premier nez. Les arômes de la troisième source sont liés aux vieillissements du vin. Ils sont considérés comme étant issus de l’affinage des deux précédents arômes. Ces arômes sont souvent complexes à décrire et paradoxalement faciles à trouver. Ils sont reconnus à leurs notes de pierre, de café, de tabac ou de fusil. Ce sont les arômes les plus représentatifs des vins français.

Les commentaires sont fermés.